La DME, c'est quoi?

Mis à jour : sept. 24


La DME ou Diversification Menée par l'Enfant est aussi connue, en anglais, sous le nom de BLW pour Baby-Led Weaning. On trouve plus rarement le terme d'alimentation autonome de l'enfant qui, à mon sens par le choix des mots, reflète mieux la réalité.


La DME, si on ne se fit qu'à la description, peut évoquer un bébé qui mange tout et n'importe quoi. Je vous rassure, l'alimentation du bébé qui pratique la DME avec ses parents est parfaitement équilibrée et saine.



En quoi consiste la DME?


L'alimentation autonome de l'enfant repose sur deux grands principes:


  • Tout d'abord, la diversification se fait directement avec des morceaux sans passer par l'étape des purées.

  • Le deuxième grand principe qui est absolument essentiel, c'est que l'enfant se nourrit SEUL, il porte lui-même à sa bouche les aliments qu'il consomme.



DME et motricité libre


Cette pratique de la diversification alimentaire du bébé s'inscrit dans le principe de la motricité libre, pratiquée aujourd'hui par des parents de plus en plus nombreux.

La motricité libre est un concept développé par la pédiatre hongroise Emmi Pikler. Il repose sur le fait que l'enfant porte en lui toutes les capacités nécessaires à son développement moteur et que de ce fait, dans un contexte de sécurité affective apporté par l'adulte, il n'a besoin d'aucune aide pour apprendre à s'assoir, se lever et marcher. La pratique consiste principalement à laisser l'enfant évoluer librement dans son développement moteur en ne lui imposant aucune position qu'il ne maitriserait pas et ce, en lui offrant un espace adapté et sécurisé tant sur le plan matériel qu'affectif.

Par exemple, on évitera de placer l'enfant en position assise, calé avec des coussins tant qu'il ne sera pas en mesure de se mettre dans cette position par lui-même. De la même façon, on le laissera expérimenter la marche sans l'aider de notre main d'adulte.

Selon Emmi Pikler, cette approche de la motricité apporte à l'enfant de nombreux avantages comme par exemple une plus grande confiance en lui ou encore une meilleure connaissance et maîtrise de son corps.


L'infirmière, sage-femme et conseillère en lactation anglaise Gill Rapley, est l'une des pionnières en matière d'alimentation autonome de l'enfant. Ses recherches et travaux sur le sujet s'appuient sur les grands principes de la motricité libre.





Quelques avantages de la DME


La DME permet d'offrir au bébé une grande autonomie dans son développement moteur, elle lui permet notamment de développer sa motricité fine mais aussi sa confiance en lui. Elle permet à ce petit explorateur assoiffé d'aventures, de découvrir, de toucher, d'utiliser tous ses sens pour se familiariser avec la nourriture solide.


En ce qui concerne, le rapport de l'enfant à son alimentation, la DME va permettre au bébé d'explorer très tôt des textures diverses et variées, ce qui va réduire les difficultés parfois rencontrées lors du passage de l'alimentation lisse en purée, aux morceaux.

Une étude anglaise menée par Coulthard, Harris et Emmett et publiée dans Maternal and Child nutrition a montré qu'une introduction tardive des morceaux dans l'alimentation de l'enfant était associée avec une alimentation plus restrictive vers l'âge de 7 ans.

La DME permet également au bébé de se réguler par lui-même, il apprend ainsi à reconnaître ses signaux de faim et de satiété. Bien qu'à ce jour aucune étude n'ai encore travaillé sur le sujet, on peut imaginer qu'une bonne connaissance de son corps et de ses sensations pourrait aider à mieux réguler son poids à l'âge adulte.


L'enfant étant autonome, la DME va ainsi apporter une plus grande autonomie aux parents aussi, qui vont pouvoir se mettre à table en même temps et manger avec leur enfant ou lieu de le nourrir. C'est un vrai bonheur pour l'enfant de partager ce moment avec sa famille. L'enfant, qui apprend et découvre son environnement aussi en observant ses pairs pourra prendre exemple sur vous. C'est l'occasion pour vous de lui montrer tous les aliments que vous consommez.


Grâce à la DME, il est possible de ne cuisiner qu'un seul repas pour toute la famille, ce qui peut être un gain de temps précieux. Bien sûr certaines recettes, nécessiteront quelques adaptations.



Existe-t-il des inconvénients?


L'inconvénient majeur reste le côté salissant. Et oui, quand un bébé explore et découvre la nourriture, la notion de propreté est de loin le dernier de ses soucis.

Il existe cependant de nombreuses astuces (outre le lâcher-prise) qui vont permettre de réduire cet aspect quelque peu contraignant.




Se renseigner sur la DME


Si l'on souhaite se lancer dans la DME, il est essentiel de s'informer auprès des personnes compétentes: pédiatre, sage-femme, diététicien, infirmière, puéricultrice.

Tout comme la diversification alimentaire classique, la DME nécessite quelques connaissances, il existe pour cela des professionnels formés, des ateliers, des ouvrages, des groupes Facebook.

N'hésitez pas à recueillir un maximum d'informations avant de débuter pour vous assurer que votre bébé est prêt et qu'il n'y a pas de contre-indications à la pratique de la DME, celles-ci sont plutôt rares mais il est néanmoins important de s'en assurer avant de se lancer. Ces connaissances sont fondamentales pour vous sentir serein.e avec cette pratique.


Et vous, vous pratiquez la DME?



Participer à un atelier DME à Nantes !




Emilie Elstob

Diététicienne-Nutritionniste

07 67 74 16 85

©diet-conseil 2019.

Tous droits réservés